Notation des feuilles

Accueil Forums Pédagogie avec WIMS Général Notation des feuilles

Ce sujet a 36 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  Jean-Luc DONADONI, il y a 3 ans et 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #1780

    bernadette
    Admin bbPress

    Nous venons de réfléchir avec Sophie à une nouvelle formule (sévérité) pour la notation d’une feuille.
    Il y a actuellement deux variables de notes pour chaque exercice i d’une feuille :
    une note de qualité y_i et un pourcentage de nombre de points obtenus x_i.
    A partir de là, et après avoir fait des moyennes pondérées sur les exercices (d’où un x et un y ramenés à 1), la note finale sur la feuille est calculée à partir de formules du type 10*max(x,y), 10*x*y^0.5.

    Le constat est qu’avec des exercices à plusieurs questions, il arrive que les étudiants amassent des points sur les x_i en faisant suffisamment de fois la première question sans jamais arriver à bout, et malheureusement sans chercher à aller au bout (en posant des questions sur le forum par exemple) et se satisfont du nombre de points obtenus.

    Nous avons réfléchi à une note z qui permettrait alors de proposer des calculs similaires en remplaçant x par z (bien sûr cela rajouterait de nouvelles règles de calcul, on ne supprime rien). Voici le calcul des z_i auquel nous avons pensé :
    Si P est le nombre de points demandés que l’on va supposer multiple de
    10 pour l’instant soit P=p*10, (par exemple P=50, p=5), le nouveau nombre de points obtenus serait la somme des p meilleures notes N_p, le pourcentage z_i serait alors N_p/P .

    On aurait alors la certitude que l’exercice a été bien fait 5 fois.

    Qu’en pensez-vous ? Faut-il alors garder la note de qualité ? elle intervient par le fait que si l’élève a fait l’exercice 5 fois juste puis n’a plus eu que des zéros, la note de qualité baisse.

    Bernadette et Sophie

  • #1783

    Julien
    Participant

    Si P est le nombre de points demandés que l’on va supposer multiple de
    10 pour l’instant soit P=p*10, (par exemple P=50, p=5), le nouveau nombre de points obtenus serait la somme des p meilleures notes N_p, le pourcentage z_i serait alors N_p/P .

    Tu peux préciser soit par une formule ou un exemple. Le fonctionnement actuel est récapitulé ci-dessous. Il manque seulement le cas ou l’élève ne fait pas l’exercice.

    Feuille de travail :
    Ex1:(poids 1) Note de l’élève : 1/10 ; 2/10 , 6/10
    Note de point : 1+2+6= 9/10
    Note de qualité : ((1*0.85^2+2*0.85+6)/(O.85^2+0.85+1)= 3.27
    Ex2: (poids 0.5)
    Note de point = 8
    Note de qualité = 6
    Ex3 : (poids 0.7)
    Note de point = 9
    Note de qualité = 7
    Note de point de la feuille de travail = (10*1+8*0.5+9*0.7)/2.2 = 8.77
    Note de qualité de la feuille de travail = (6.9+6+7)/3 = 5.42
    Notation de la feuille se travail selon le niveau :
    niveau 0 = max (8.77;5.42) = 8.77
    niveau 1 = 8.77
    niveau 2 = 8.77*(5.42/10)^0.3
    niveau 3 = 8.77*(5.42/10)^0.5
    niveau 4 = 10*(8.77/10)*(5.42/10)
    niveau 5 = 10*(8.77/10)^2*(5.42/10)
    niveau 6 = 10*(8.77/10)^2*(5.42/10)^2

    • #1785

      Julien
      Participant

      L’introduction de ce nouvel indicateur est une très bonne idée. Je garderai pour l’instant la note de qualité quitte à la supprimer d’ici quelque années.

      Voili voilou

      PS : Un petit copier coller pour la dernière règle serait le bienvenue.

  • #1784

    bernadette
    Admin bbPress

    Dans l’exemple que tu donnes (tu n’indiques pas le nombre de points à obtenir, je pense que cela doit être 10), je remplacerais (ou plutôt rajouterais)
    Note de point 1+2+6= 9/10 par max(1,2,6)=6 /10

    Si le nombre de points à obtenir est 20 : la note de points ne change pas ici,
    la nouvelle note serait (2+6) sur 20.

    Ensuite, tu ne donnes qu’une seule note pour l’exo, donc c’est pareil.
    Tu t’es trompé pour
    Note de point de la feuille de travail = (10*1+8*0.5+9*0.7)/2.2 = 8.77 (=9.22!)
    c’est
    Note de point de la feuille de travail = (9*1+8*0.5+9*0.7)/2.2 = 8.77
    et cela deviendrait donc
    (6*1+8*0.5+9*0.7)/2.2 = 7.40

    Même si on ne s’en sert pas, je pense que l’affichage de cette note serait beaucoup plus significatif. Le nombre de points tel qu’il est maintenant écrit avait un sens quand il n’y avait qu’une seule question aux exercices, mais pas quand il y en a plusieurs. Et c’est trompeur, même pour l’élève. Il croit qu’ayant obtenu les points, il a réussi, or ce n’est pas le cas. Je parle bien sûr plutôt du cas où l’élève a 2.5, 2.5 etc … sans jamais dépasser.

    A ce propos, il y a une autre règle que tu n’évoques pas et que l’on trouve dans le document d’aide pour les élèves (et dont on ne parle pas non plus dans le livre de Fabrice) lorsque l’élève n’a jamais eu plus de 2 à l’exercice.

    Bernadette

  • #1786

    bernadette
    Admin bbPress

    Quel nom donnerais-tu à ce nouvel indicateur ? Le nom est important pour la compréhension ! et j’avoue que je n’ai pas d’idée.

    En fait, ce qui est écrit dans le document d’aide est autre chose, mais c’est aussi important à savoir en cas de réclamation:

    http://wimsauto.di.u-psud.fr/wims/wims.cgi?module=help%2Fstudent%2Fdocetud.fr&+job=read&+doc=1&+block=notes

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 ans par  bernadette.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 ans par  bernadette.
  • #1791

    Julien
    Participant

    Le nom de cette note devrait être note maximum. On aurait à disposition une note de quantité (note de point) de qualité et maximum. Ces 3 indicateurs permettront d’analyser les prestations des élèves.

    A++

  • #1802

    Jean-Luc Durand
    Participant

    Je trouve que cet indicateur du top niveau de réalisation d’un exercice (sur les p meilleures essais) par élève est une excellente idée. C’est précisément l’outil dont j’ai besoin pour m’assurer qu’un étudiant a bien réalisé p fois correctement un exercice.
    Cet indicateur m’éviterait de consulter les données brutes de mes nombreux étudiants (en gros 4 classes d’une centaine d’inscrits). Ce serait un gain de temps important !

    Le nom pourrait être note maximum, comme le propose Julien.
    On pourrait aussi proposer le top.
    C’est le top 5 dans l’exemple de Bernadette (p = 5).
    Merci d’avance,
    Jean-Luc

  • #1844

    bernadette
    Admin bbPress

    J’ai eu hier la proposition suivante pour la note de qualité, pour éviter le travail qui peut devenir addictif et contre productif pour passer de 9.88 à 10 : actuellement, la note de qualité est obtenue de la manière suivante: on lit le fichier des données, à un instant donné on prend la note calculée précédemment multipliée par 0.85, on lui ajoute la note trouvée et on moyenne de manière raisonnable (je n’ai pas écrit la formule complète). On me propose :
    si les 3 (? 4 ? ou un nombre à configurer par l’enseignant qui peut être infini ) dernières notes sont 10, on passe l’éponge sur les notes précédentes, ce qui donne donc 10.

    Bernadette

  • #2017

    agnes
    Participant

    Bonjour,
    j’ai un peu de mal à comprendre les notes.
    Qu’en est-il de cette note maximum ? j’avoue que je croyais que c’était cela la note. Je ne comprends pas bien à quoi sert la somme des points obtenus.
    Sur la feuille de travail, on peut paramétrer la sévérité de chaque exercice. Est-ce pris en compte ? y a-t-il moyen de revenir dessus ?
    merci

  • #2084

    bernadette
    Admin bbPress

    Bonjour

    Je reprends cette conversation, car je me suis mis au travail.
    en fait l’indicateur si je comprends bien que proposait Jean-Luc est
    différent de celui auquel on avait pensé, plus dur en fait :
    Dans les deux cas, le nombre de points requis étant 10* n, on calcule
    les n meilleurs notes (complétées par des zéros s’il n’y a pas
    suffisamment de notes

    1 – On peut alors calculer la moyenne des ces n meilleures notes
    2- On peut prendre le minimum de ces n meilleures notes. Il me semble que c’est ce que propose Jean-Luc : Si l’élève a 6, on est sûr qu’il a fait au moins n fois l’exercice avec une note supérieure à 6, et qu’il ne l’a pas fait n fois avec une note supérieure à 7 (je prends des entiers pour simplifier).

    On aurait alors 3 indicateurs + la note de qualité que je place à part :

    I0: le pourcentage des points cumulés (limité à 10n) divisés par n (pourcentage dit actuellement de (Points obtenus, %).
    I1: Pourcentage des meilleurs notes (avec le sens précédent) (taux de réussite ??)
    I2: Niveau d’acquisition (serait la note 2 décrite avant sur 10).

    Dans le tableau, je serai pour enlever la colonne « Points
    obtenus » car elle fait double emploi avec le % (la règle pour passer de l’une à l’autre est en gros de multiplier ou diviser par le nombre de points requis).

    Le calcul de la note finale sur la feuille pourrait se faire avec la note de qualité et au choix de l’enseignant l’un des indicateurs I0 (ce qu’il y a actuellement), ou I1 ou I2.

    j’ai besoin de votre avis aussi bien sur les formules que sur la terminologie !
    Comme il est difficile en deux ou trois mots d’avoir une bonne description, une
    solution est de les appeler I1, I2 et de mettre la définition complète
    en « tooltip » (en passant la souris dessus), ce qui permettrait aussi de gagner de la place !

    Si j’arrive à mettre une image, je montrerai un cas où toutes ces notes sont différentes. Dans le cas où le nombre de points requis est 10, les nombres sont souvent les mêmes, mais pas toujours.

    Bernadette

  • #2085

    Fabien Sommier
    Participant

    Bonjour,
    Beau travail de réflexion 🙂

    Je ne vois pas bien l’intérêt de l’indicateur I0. Il est même plutôt trompeur, comme Bernadette l’indique dans un des messages. Peut-on simplement le supprimer ? Conserver le nombre d’essais est important, par contre.

    Taux de réussite I1 : le nom me semble bien et le mode de calcul aussi, mais je m’interroge sur le nombre d’essais pris en compte. On parle de 5 si 50 points sont attendus. Mais lorsque dans une feuille, on ne mets que 10 points attendus sur chaque exercices (en général parce qu’il n’est pas intéressant de faire l’exercice plusieurs fois si on sait le faire, ou parce qu’il y a plein d’autres exercices sur la feuille), ne faudrait-il pas que cet indicateur I1 prennent les k meilleures notes (où k est le min du nombre de tentatives de l’élève et d’une valeur fixée par l’enseignant) ?
    Je me réponds à moi-même pour alimenter le débat : dans ce cas il y a la note qualité qui entre en jeu. Et puis charge à l’enseignant de réfléchir au nombre de points qu’il demande. C’est bien ça ? Je comprends mieux à présent l’intérêt de mettre un nombre de points supérieur à 10 pour les exercices d’une feuille.

    Niveau d’acquisition I2 : j’aime bien le nom et la signification également. Important de garder le min des n meilleurs essais (si l’enseignant attend la réalisation de l’exercice n fois, on ne peut pas se contenter d’un seul 10/10). Là encore, même questionnement que pour I1.

    Pour la note de qualité : excellente idée de passer l’éponge. Cela me semble même très important de le faire pour éviter un certain découragement. Ce qui compte c’est que l’étudiant sache faire l’exercice. Peu importe si l’apprentissage lui a demandé du temps. Je propose même d’aller plus loin : si on dépasse un certain nombre d’essais (peut-être 10, ou à fixer par l’enseignant), on ne tient pas compte des premiers zéros, même si l’on a pas obtenu la note maximale.

    Fabien.

  • #2086

    bernadette
    Admin bbPress

    Je n’ai pas dit que je supprimais la note de qualité. Elle reste, car je pense qu’elle a son importance. Les premiers zéros ont très peu d’importance, par contre, si on se remet à avoir des zéros elle va diminuer. Toutes les règles de calcul l’utilisent enfin sauf une, qu’il te suffit de prendre si tu ne veux pas en tenir compte.
    Au passage, je pense changer le terme Niveau de sévérité par Règle de calcul
    qui me semble plus explicite et moins père fouettard.
    Bernadette

  • #2087

    Fabien Sommier
    Participant

    Je n’ai pas dit non plus de supprimer la note de qualité :). Je reprenais l’expression « passer l’éponge » d’un précédent message, pour « passer l’éponge » sur les notes avant la série de 10.
    Le modification qui consiste à mettre 10 si les quelques dernières réalisation ont pour note 10 me paraît cohérent et juste. Certes la note qualité va diminuer si des notes plus faibles suivent mais l’enseignant aura alors les autres indicateurs à sa disposition pour ne prendre en compte que les meilleures réalisations.
    C’est vrai que le terme « niveau de sévérité » fait un peu père fouettard…
    Fabien.

  • #2088

    Pascal Romon
    Participant

    J’aime bien l’idée de passer l’éponge, et je pense de façon générale que WIMS gagnerait beaucoup à ce que les notes soit claires et faciles à calculer par les élèves eux-mêmes. J’ai souvent des questions inquiètes à ce sujet, et même en donnant la formule (chez des matheux !), ça passe difficilement. Le min des n meilleures (taux d’acquisition I2) et la moyenne des n meilleures (taux de réussite I1, si j’ai bien compris) sont faciles à expliquer.

    Par contre, ça ne prend vraiment son sens que si les exercices sont répétés (donc sur 10*n points). Quoique, si je ne me trompe, si n=1, I1=I2=max des points, ce qui est déjà intéressant et récompense l’effort. L’idée de fixer d’avance le nombre N d’essais sur lequel on prendra les meilleurs est intéressante, mais finalement n’est-il pas plus simple et transparent d’utiliser N=n, tel que l’exercice vaille 10*n ? Sachant que l’on peut pondérer pour éviter de donner trop d’importance à un exercice.

    Je pense que cette idée de max (ou min-max) correspond mieux à l’idée intuitive de qualité du travail, et je suis prêt à l’adopter, et zapper la qualité. Ou plus exactement, je garderais le concept de qualité dans la notation de de chaque essai d’un exercice (typiquement, si l’exercice est résolu à 100% mais en un nombre d’étape non optimal, la note n’est pas 10/10). Mais ce nombre est intégré aux «points» de l’exercice, et on ne le voit plus après, ni quand on calcule la note de l’exercice après itération, ni quand on calcule la note de la feuille.

    Cela dit, j’ai encore du mal à voir comment ça se goupillerait, parce que dans ma pratique, chaque «exercice» en comporte plusieurs. Ma feuille contient typiquement 3-4 «séries», lesquelles contiennent chacune 1 à 9 exercices, tirés au hasard dans une liste (exemple ci-dessous avec 3 exercices parmi 4 dans OEF matrices http://cl.ly/image/1q2j093D3Q2y). Je ne suis pas sûr de comprendre comment se calcule la note d’une série actuellement, ni avec la nouvelle proposition. Évite-t-on l’effet d’aubaine par accumulation ? Un exemple serait le bienvenu.

    PS : un dernier mot. Autant je suis d’accord pour éviter le «farming» de points, autant il me semble important de garder une solide incitation à la répétition (une carotte, quoi).
    choix d'une série WIMS

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 7 mois par  Pascal Romon.
  • #2090

    bernadette
    Admin bbPress

    Passer l’éponge est un peu dur techniquement et n’influence que la note de qualité. Je ne pense pas l’implémenter pour l’instant. Car je ne sais pas bien à quel moment arrêter. Une manière de passer l’éponge est … de ne pas utiliser cette note dans la règle de calcul.

    Tu parles de n et de N. Tous les exercices sont sur 10 mais le poids permet de les pondérer dans la feuille. Le nombre d’essais permettant d’obtenir une note optimale
    (si on a 10 à chaque fois) est le nombre de points requis (divisé par 10) : n .
    A priori, je ne pensais pas introduire un autre entier. C’est ce n que j’utiliserai.
    Il est plus simple et plus lisible, il me semble, de mettre tout sur 10 (ou en pourcentage). Je pense aussi ne pas parler de règle 1, 2 etc mais d’écrire la formule pour le calcul dans la feuille
    (un peu compliquée peut-être, mais cela évite d’aller voir l’aide) ?
    Pour le calcul dans les séries, je ne veux pas dire de bêtises, donc je ne dis rien ce soir (voir le livre de Fabrice ? je ne sais plus si c’est écrit).

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 7 mois par  bernadette.
    • #2095

      Pascal Romon
      Participant

      Je précise ma pensée par rapport à la réponse de Bernadette.

      «Passer l’éponge est un peu dur techniquement et n’influence que la note de qualité. Je ne pense pas l’implémenter pour l’instant.»
      Par «passer l’éponge», j’entends le fait de calculer la note à partir des n meilleures, quand l’élève a essayé k fois (k ≥ n, espérons-le). Du coup, je ne vois pas en quoi c’est dur techniquement, puisque … c’est justement ce qui est proposé depuis le début, non ?
      Cela jouerait à mon avis un rôle similaire à l’atténuation par un facteur 0.85 de la qualité (grosso modo, les premiers essais comptent moins que les derniers). Mais c’est mieux, car (i) c’est plus clair, (ii) on atteint plus vite une bonne note et (iii) c’est plus incitatif à faire un énième essai puisque la note ne peut qu’augmenter, ce qui n’est pas le cas dans le système actuel à cause de la qualité(*), cf. post 2086 de Bernadette.

      «Tu parles de n et de N. Tous les exercices sont sur 10 mais le poids permet de les pondérer dans la feuille. Le nombre d’essais permettant d’obtenir une note optimale
      (si on a 10 à chaque fois) est le nombre de points requis (divisé par 10) : n .
      A priori, je ne pensais pas introduire un autre entier. »

      Je suis assez d’accord. Donc je résume pour voir si j’ai bien compris:
      – dans le système actuel on joue sur les points requis (10*n), ce qui oblige l’élève à faire n essais, au moins, pour atteindre 100% des points.
      – dans le système proposé, ce même facteur n serait utilisé pour calculer le score à partir des n meilleurs essais (complétés par des zéros si besoin), ce qui revient aussi à imposer au moins n essais pour obtenir 100%.
      Et, sauf erreur (**), le score de la séance sera compté sur 10 dans la feuille (sauf pondération). Auquel cas l’affichage de WIMS est un peu trompeur, puisqu’il laisse les élèves croire qu’ils vont accumuler plus de points.

      Enfin, je suis toujours dans le brouillard sur le calcul de la note d’une séance (ce que j’appelais «série» dans mon post précédent) quand elle comprend plusieurs exercices.

      (*) J’en profiter pour souligner un problème fréquemment rencontré dans WIMS et propre à l’informatique: un exercice est faux à cause d’une «faute de frappe» ou d’un clic un peu rapide, erreur qu’on ne ferait pas forcément en rédigeant sur papier. À plus forte raison, quand l’affichage est peu clair (problèmes avec MathML etc.).

      (**) Il y a amha une contradiction dans le manuel, entre l’exemple 3.3.3.1 (où les pourcentage de réussite sont additionnés) et le 3.3.3.2, qui dit qu’augmenter le nombre de points requis «augmente la proportion de cette séance dans la note de quantité». Finalement c’est quoi ?

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 ans et 7 mois par  Pascal Romon.
  • #2092

    E.Portal
    Participant

    Mon avis de béotien.
    Je me satisfait du système actuel, qui permet aux élèves en difficulté de « réussir » là où il leur faudrait persévérance et opiniâtreté. Après, certes, on peut toujours affiner. Mon seul but est qu’ils participent, et pour certains, ce n’est pas gagné.
    Cela dit, j’ai 30 feuilles qui couvrent l’année, ma façon de voir wimms. Et un cm2.
    Merci, en tous cas, de ces réflexions que j’essaierai d’intégrer, cela reste, comme toujours, très enrichissant.
    Cordialement.
    eric

  • #2093

    jm.evers
    Participant

    Hello,
    The current system works fine for my students, collegues and me.
    Couldn’t it be possible to make the formula for calculating things like quality, etc configurable?

    kind regards,
    Joke

  • #2094

    bernadette
    Admin bbPress

    The coefficient which is used : 0.85 could be configurable.
    For other things it asked to enter much more in the code.

    Bernadette

  • #2097

    jm.evers
    Participant

    Pascal Romon,
    (this has nothing to do with the topic at hand…)
    Could you explain what precisely you mean by

    (problèmes avec MathML etc.).

    ?
    kind regards,
    joke

    • #2117

      Pascal Romon
      Participant

      (Sorry for the late answer, and please excuse this off-topic digression)
      MathML: I love it, but its use is not 100% reliable. I bumped on two issues:
      – browser not displaying MathML (or not at all), e.g. latest version of Chrome, which is widely used. A matrix will then a appear as line vector, therefore confusing the student,
      – globally good behavior with a few glitches, e.g. $\mathbb{R}^3$ displayed as ${}^3$ with no R ; unsettling again.
      Moreover, we use WIMS inside Moodle (which btw does not display MathML, though it is in theory possible to have it). It has lots of benefits, such as id authentification, grading, etc. but with a few downsides: the user cannot switch between MathML and image display for instance.
      Admittedly, these are technical issues, with probable solutions. My point within this discussion, was just that the grading should be forgiving for « typos » or mistakenly understood displays.

  • #2098

    damir
    Participant

    Bonjour,

    La discussion ci-dessus montre bien que ce n’est pas vraiment simple de mettre une note, ça dépend du sens et des contraintes que l’on se pose. Je me demandais si il serait possible d’implémenter une note personalisable, c’est à dire que l’utilisateur, sous certaines conditions, pourrait lui-même entrer une formule qui lui paraîtrait adéquate. Bien sûr, la plupart des utilisateurs se contenteraient des expressions de base, telles que celles qui sont discutées ici. Mais parfois, on veut mettre plus l’accent sur telle ou telle partie d’un exercice.

    Pas forcément simple à mettre en oeuvre, je m’en rends bien compte.

    Damir

  • #2099

    byache
    Participant

    Bonjour à tous,
    Je suis tout à fait d’accord avec la proposition de Bernadette, telle qu’elle est formulée maintenant.
    Simplement, suivant les niveaux d’exigence (qui sont aussi d’une certaine manière négociés avec les étudiants), l’enseignant préfèrera I0, I1 ou I2…
    Cela dépendra aussi de l’exercice et donc du style de l’enseignant : est que réussir une fois l’exo suffit (alors I1 convient), est ce qu’il est important que l’élève prouve qu’il sait réussir l’exo plusieurs fois d’affilée ? (I2…)
    Et comme un système de score intelligent est fatalement un peu compliqué à expliquer, je ne pense pas que l’enseignant en change souvent dans l’année…
    Conclusion : il faudrait garder les 3 possibilités et proposer le choix dans la config de la classe…
    Pour les noms, ce qui est proposé me semble bien.

  • #2100

    byache
    Participant

    Tant qu’on y est, puisqu’il y aura sans doute quelques petites interventions au niveau de l’affichage des pages « participants et notes » :
    Je trouve qu’il serait plus parlant de remplacer « statistique d’activitė » par « statistiques globales des exercices »
    et « activite globale des participants  » par « statistiques globales des participants ».
    Qu’en pensez-vous ?

  • #2101

    Chantal Causse
    Admin bbPress

    D’accord pour un choix entre I0, I1, I2 avec les formules indiquées et paramétrable dans la classe, ou dans chaque feuille avec valeur par défaut paramétrable dans la classe.
    C’est facile à expliquer aussi bien aux élèves qu’aux enseignants, et chacune a son intérêt.
    D’accord aussi pour des titres plus clairs entre « statistique d’activité » et activité globale des participants » car je me trompe de bouton une fois sur deux.
    Chantal

  • #2102

    bernadette
    Admin bbPress

    Autre question liée. Une fois que les trois indicateurs sont disponibles, pour l’instant, un seul est utilisé pour la note de la feuille . Doit-on faire apparaitre dans les pages que voient les élèves (par exemple, dans le menu à gauche quand ils font l’exercice), les trois indicateurs ou seulement celui qui a été choisi par l’enseignant pour le calcul de la note ?
    Je veux bien laisser le choix de la formule de calcul, mais cela me semble vraiment pour gens prudents et experts.
    En fait, avec tout cela, je ne suis pas sûre que cela sera plus simple !
    Bernadette

  • #2104

    Fabien Sommier
    Participant

    Je pense que l’idéal serait de laisser le choix à l’enseignant des indicateurs qu’il souhaiterait voir apparaître dans la page des élèves. Suivant l’âge des élèves ou étudiants, il est peut-être plus ou moins judicieux de laisser visibles tous les indicateurs.

  • #2105

    byache
    Participant

    Bonjour à tous,
    C’est vrai que cela ne va pas simplifier ! Disons que ça a le mérite d’inciter tout le monde à réfléchir un peu sur l’évaluation 🙂
    Je pense qu’il vaudrait mieux laisser par défaut le système actuel, tout en permettant aux enseignants qui le souhaitent de modifier l’indicateur utilisé ?
    Par rapport à ta question, Bernadette, je vote pour ne faire apparaître qu’un seul indicateur : celui paramétré par l’enseignant.
    Tant qu’on y est, pourrait-on mettre un peut plus en évidence la note de la feuille (pour l’instant, les élèves la voit écrite en petit, perdue au milieu d’autres données, et nommée « note équiv. », ce qui n’est pas très explicite). On pourrait l’appeler « note de la feuille de travail » et la mettre en plus gros, ou alors en tête de tableau ?

  • #2107

    Chantal Causse
    Admin bbPress

    Le système actuel étant tout sauf simple, tout ce qui a été proposé ne pourra que simplifier (pour les élèves comme pour les profs).
    Pour les élèves, un seul indicateur suffit (celui choisi par l’enseignant).
    Par défaut à la création de la classe, je serais plutôt pour le I1 plutôt que l’actuel I0.

  • #2126

    bernadette
    Admin bbPress

    Cela est corrigé, on espère, dans wims4.07b (utilisation de mathjax
    dans le cas de chrome, à condition d’avoir fait l’installation avec l’option
    –mathjax (voir le README à l’intérieur de wims).

    Sinon, quelques typos sont acceptés ou plutôt refusés d’ailleurs (donc la réponse peut être rentrée), par exemple, dans le type numeric, si une expression non numérique est entrée, mais il est difficile de faire quelque chose de général pour chaque type de réponses.

    Mais c’est un autre sujet.

    Bernadette

  • #2237

    Pascal Romon
    Participant

    Je reviens tardivement sur le sujet, suite à des discussions avec des collègues sur Khan Academy (je l’avoue). Il s’agirait d’une alternative au système de note, ou plus exactement d’une fonctionnalité complémentaire.
    L’idée est de valider un exercice ssi il a été réussi n fois de suite (n=5 chez Khan). Cela a un effet de mémoire similaire à l’impact de la qualité, mais
    – est beaucoup plus facile à comprendre pour l’étudiant (donc motivant)
    – est plus indulgent (donc motivant), car la mémoire s’arrête à n essais
    – est plus stimulant car un échec sur n implique 0.
    Mais ce n’est adapté qu’à des exercices simples, avec un résultat 0/1, ou à la rigueur à des QCM dont on exigera la réussite complète.
    Peut-être est-ce déjà faisable avec le WIMS actuel ? Si oui, comment ?

  • #2238

    bernadette
    Admin bbPress

    Dans le version 4.07c, j’ai rajouté
    – le minimum des n meilleures notes
    – la moyenne des n meilleures notes

    La raison (à part technique) pour laquelle je n’ai pas rajouté n 10 de suite est
    que je ne savais pas quoi faire si cette suite de n 10 est suivie d’un 0. On repart à 0 ?? ou cela reste acquis ???. Rien ne me plaisait pas. Cela peut aussi inciter à ne plus du tout recommencer, de peur de perdre le bénéficie de l’acquis.
    Pour des qcm ou questions simples, ce n’est peut-être pas utile, mais les exercices WIMS peuvent être beaucoup plus élaborés.

    bernadette

  • #2291

    Jean-Luc DONADONI
    Participant

    Je participe à cette discussion un peu tard, mais tant pis, cela donnera peut-être un éclairage complémentaire en augmentant le nombre des avis des utilisateurs :

    Cette profusion de valeurs chiffrées nous pose plutôt problème, avec ces formules complexes souvent difficiles à justifier à notre public scolaire.

    Je n’ai jamais vraiment compris le concept de points acquis, encore moins le Pourcentage de travail effectué, un peu mieux la qualité, surtout dans le cas des feuilles de travail.
    Je me posais la question suivante :
    travail effectué sur ex 1 : 50 % ex 2 : 50 % ou ex 1 : 0 % ex 2 : 100 % même résultat pour la feuille de travail et le bilan du travail d’un élève ?

    A priori un bon nombre de collègues serait plus convaincu par un système plus simple à l’américaine, à savoir un exercice maîtrisé ( donc fait ) serait un exercice réussi trois fois de suite. Une erreur dans la série, alors le compteur est ramené à zéro. Le travail fait pour une feuille serait le pourcentage d’exercices maîtrisés pour cette feuille. Pourrait apparaître aussi éventuellement le nombre de tentatives pour chaque exercice. Dans le cadre des feuilles, j’estime que nous sommes dans la situation d’une évaluation formative. Trois niveaux possibles, acquis, non acquis, en cours d’acquisition. Chiffrer « en cours d’acquisition » pour un exercice me parait difficile.

    On garderait la réflexion de points et de notes pour les examens.

  • #2294

    bernadette
    Admin bbPress

    Je suis en train de vider mon bureau et en particulier de déchirer un certain nombre de papiers après y avoir jeté un coup d’oeil. Et je suis tombée sur un échange de courriers entre Xiao et un américain qui comparaient wims et je ne sais plus quelle plateforme américaine. Et ce que disait l’américain est que les exercices de WIMS étaient beaucoup trop difficiles pour les étudiants américains
    qui ne faisaient que des exercices à notation binaire (faux ou juste) et donc que WIMS n’était pas utilisable. Et encore à l’époque il n’y avait que très peu d’exercices à étapes.

    Il me semble que dire qu’on demande que pour avoir la note maximum avec 30 points requis, il faut avoir fait 3 fois l’exercice avec une note de 10 est aussi bien que de remettre le compteur à 0 à chaque erreur et qu’en tout cas, le système actuel ne fait absolument pas cela pour des exercices où la notation n’est pas binaire (0 ou 10). Ce qui apparait pour l’élève sera simplement les indicateurs que l’enseignant a choisi.

    Faire croire à un élève qu’il a acquis parce qu’il a fait 60 fois la première question et a eu à chaque fois 2 points comme cela peut être le cas est à mon avis de l’hypocrisie et même de la malhonnêteté. Mais bien sûr cela dépend aussi du type de l’exercice et cela ne se produit pour un exercice avec une notation binaire.

    Dans l’exemple que tu prends, il faut en effet dans la note finale faire un mélange de de la qualité et d’autres choses. Mais là tu parles de plusieurs exercices dans une feuille. Ce qui est différent. C’est donc non pas un exercice maitrisé mais toute une famille d’exercices.

    Il n’y a certainement pas de solution miracle et simple malheureusement et vu les réactions des américains et du bilan (vu par eux-mêmes) de l’enseignement des math …

    Sinon, dans la version 4.06 et antérieure, points acquis, et Pourcentage de travail effectué représentent exactement la même chose, enfin disons que le second est le premier divisé par le nombre de points requis et
    multiplé par 100 pour que cela devienne un pourcentage. Nous avons donc supprimé cette redondance.
    Bernadette

  • #2298

    Jean-Luc DONADONI
    Participant

    Je n’ai pas l’intention de me lancer dans un comparatif sur l’enseignement des math en Amérique et en France, encore qu’ici à Dakar, nous abordons le sujet pour confronter l’approche des math par le Lycée Français et le Lycée Américain.
    Je pensais simplement au site Khan Academy et au travail de Fabrice dans ev@lwims dans l’académie de Nice. De plus je pense effectivement à un ensemble d’exercices sur un domaine, de la disparition des 0 et 10, binaires ou pas binaires, la valeur 6 par exemple me posant problème …

  • #2299

    bernadette
    Admin bbPress

    En fait, le livret permet justement de compter de manière binaire 0 ou 1.
    Ce qu’il te faudrait en fait est de ne pas du tout afficher les « Notes »
    mais seulement le livret de compétences.
    Ce n’est pas pour cette version de wims, mais pourquoi pas !
    Ensuite c’est à l’enseignant de choisir.
    La question technique pour moi est qu’il faut avant séparer le module « userlist »
    en deux modules administratifs, l’un gérant les inscriptions et l’autre les notes justement. Ce qui proposait de faire Fabrice il y a longtemps mais qu’on n’a jamais fait. Alors, choisir entre le livret par exemple et les notes telles qu’elles sont maintenant sera facile, ou avec tout autre module administratif gérant les résultats qui serait proposé par quelqu’un !
    Bernadette

  • #2300

    Jean-Luc DONADONI
    Participant

    Oui le livret de compétence était pour moi un gros plus, sauf que la validation des items dépend bien d’un calcul numérique, en fonction de la qualité, et donc de toutes les valeurs entre 0 et 10
    Exemples sur une compétence (vocabulaire du livret) validée par 3 exercices :
    Elève A : Ex 1 : 10 Ex 2 : 10 ex 3 : 7 Compétence : 7
    Elève B : Ex 1 : 10 Ex 2 : 10 ex 3 : 9 Compétence : 10
    Elève C : Ex 1 : 10 Ex 2 : 3 ex 3 : 7 Compétence : 3
    Elève D : Ex 1 : 8 Ex 2 : 8 ex 3 : 9 Compétence : 6

    A moi de déterminer le seuil de validation (acquis) de la compétence ?
    Pour les élèves A, B et C sur tous les exercices 10/10 donc 100 % du travail effectué,
    pour l’élève D, un exercice à 84 %.
    Quelle lisibilité des résultats pour les élèves ?
    J’ai supprimé les valeurs dans le livret de compétence pour ne garder que les couleurs, mais la couleur dépend bien d’un résultat numérique.
    De plus les habitudes sont bien ancrées, la tentation est grande d’aller en premier et essentiellement voir la notation chiffrée bien présente ce qui n’est pas le but de mes feuilles d’exercices.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.