Écriture littérale des nombres

Accueil Forums Pédagogie avec WIMS Sciences Écriture littérale des nombres

Vous lisez 3 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #6098
      eric
      Participant
      Up
      0
      Down

      Bonjour,
      L’écriture littérale des nombres est un point qui revient dans plusieurs exercices. La librairie slib numeration/ecriturelettre facilite leur programmation, mais elle est incomplète. En cherchant à l’améliorer, je me pose des questions sur ses possibles utilisations, dans quels contextes. Et vous aurez peut-être des idées pour m’orienter

      – En français particulièrement, il y a plusieurs façons plus ou moins officielles d’écrire les nombres (réforme de l’orthographe de 1990 avec des tirets partout, ou plus traditionnel avec des espaces). Laquelle proposer ? Les deux ? Avec une préférence pour celle par défaut ? À part le journal officiel (déc.1990) pas toujours précis (les tirets s’appliquent-ils aux millions?), quelles sont les sources fiables de vérification ?
      – Si un exercice demande d’écrire un nombre en toutes lettres, est-il inutile/important/fondamental de tolérer une certaine latitude ? Jusqu’où ?
      – Quels sont les nombres pour lesquels une telle slib mérite qu’on y passe du temps de programmation ? Entiers jusque 10^5 ? 10^20 (les gens sont-ils d’accords sur les noms des très grands nombres?) ? Cardinaux ou ordinaux ? Fractions ? Nombres à virgule ? Négatifs ? D’autres suggestions (motivées) ?
      – Que peut-on attendre de la slib pour gérer des subtilités comme « la page deux-cent (sic) d’un livre de trois-cents (sic) pages » ou « le troisième a obtenu un tiers, le vingt-troisième un vingt-troisième » ? Est-ce important ?
      – Avez-vous d’autres conseils ou attentes ?

      Merci d’avance pour tout commentaire, et bonne nouvelle année que je ne vous souhaite ni vide ni covide.

      Éric

    • #6102
      byache
      Participant
      Up
      0
      Down

      Bonjour Eric,
      Je réponds peut-être un peu tard mais c’est moi qui avais fait les premiers exercices sur les nombres à écrire en lettres.
      A l’époque c’était pour des élèves non francophones. Je n’ai plus cette classe depuis plusieurs années et je n’ai jamais été professeur des écoles donc mon avis n’est pas très « expert ».
      J’avais fait le choix à l’époque d’afficher les bonnes réponses avec les anciennes règles d’orthographe (par exemple « quatre-vingts » ou encore « trois cent quatre-vingt-douze »…), mais par contre lors de l’analyse des réponses les tirets sont omis ce qui fait qu’une réponse sans tiret ou avec des tirets mal placés est acceptée par wims. Je crois aussi me souvenir qu’il accepte les « vingts » ou les « cents » à la place de de « vingt » resp. « cent » (il faudrait vérifier sur ce point).
      En tous les cas je ne voulais pas sanctionner les élèves sur ces détails dans la mesure où, au moment de l’enseigner, j’avais moi-même dû me remettre en mémoire ces règles !
      Concernant les entiers, je pense qu’aller jusqu’aux milliards suffit (d’autant qu’ensuite il y a une nomenclature française qui entre en conflit avec une autre qui est plutôt anglo-saxonne si je me souviens bien.
      Enfin, concernant ta proposition d’étendre la slib à d’autres nombres, je crois que ce serait intéressant car faire travailler aux élèves la façon de prononcer « 1/2 », « 1/3″, 1″/4 » etc est utile.
      Concernant la slib, je ne l’avais pas utilisée car elle n’était pas encore codée.
      Bien à toi,
      Paul

    • #6103
      eric
      Participant
      Up
      0
      Down

      Merci Paul !
      Oui, je pense aussi qu’il faut bien choisir une orthographe à montrer dans les bonnes réponses mais que l’analyse doit être assez souple au moins pour les premiers niveaux.
      Pour les fractions, j’en suis venu à revoir cette slib justement à cause d’un exercice module=E6/number/fractions.fr&exo=chiffres2lettres dans cette optique, dans lequel je voulais corriger quelques problèmes. C’est encore à faire, mais on va pouvoir utiliser la slib.
      Quant à ton idée de savoir « prononcer », on peut déjà faire écrire en lettres comme dans l’exo ci-dessus, mais on pourrait penser aussi à une correspondance entre fractions et fichiers audio… avis aux amateurs de programmation d’exos.
      Éric

    • #6108
      eric
      Participant
      Up
      0
      Down

      Dans les exercices lettresachiffres et chiffres2lettres du module E6/number/fractions.fr, les fractions sous forme littérale sont présentées avec un numérateur « traditionnel » (225=deux cent vingt-cinq) et un dénominateur avec des tirets (325è=trois-cent-vingt-cinquièmes). J’ai l’impression que ça évite les ambiguités (deux cents trente-sixièmes = 200/36, alors que deux cent-trente-sixièmes =2/136), tout comme l’écriture avec tirets pour les deux parties de la fraction, mais je trouve ça bizarre. Existe-t-il des recommandations dans ce sens dans l’éducation nationale ? Je compte le modifier (l’auteur de l’exo ne répond plus).

      Pour écrire la slib, j’ai utilisé la référence http://dpernoux.free.fr/ecriture.htm (qui renvoie sur le J.O. de 1990). Il dit aussi que le programme de l’école primaire et du collège précise :  » L’enseignement de l’orthographe a pour référence les rectifications orthographiques publiées par le Journal officiel de la République française le 6 décembre 1990″. Cependant, le document https://cache.media.eduscol.education.fr/file/Accompagnement_personnalise_6e/55/9/College_AP6_Math_Lire-et-ecrire-les-nombres-entiers_244559.pdf qui date de 2018 a l’air officiel et emploie l’écriture traditionnelle (avec espaces) dans ses exercices sur les nombres. Des enseignants parmi vous peuvent-ils aider à s’y retrouver ?
      Merci

      Éric

Vous lisez 3 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.