Le septième colloque WIMS a été une réussite

Malgré les orages, la crue de l’Yvette, le déraillement du RER, la fermeture des salles informatiques, la grève SNCF, le septième colloque WIMS a été une réussite riche de rencontres. Les conférences et les retours d’expériences ont offert des éclairages divers sur les utilisations des outils numériques et de WIMS.

Les repas ont été aussi des occasions de rencontres.

Le colloque a réuni 97 participants les 11, 12 et 13 juin.
Les participants venaient en grande majorité (55 personnes) d’Ile-de-France, cinq participants venaient de l’étranger : une Italienne, deux Espagnols, un Chilien et un Belge. Les autres participants venaient d’un peu partout en France.
Pour moitié, ils étaient déjà utilisateurs de WIMS et 22 participants ne connaissaient pas du tout WIMS.
Les mathématiciens étaient les plus nombreux (49) puis les physiciens (23). D’autres disciplines étaient représentées :
Chimie, Informatique, Economie et gestion, SVT, pharmacie, lettres et langues, didactique.
Un tiers des participants enseigne en lycée, un autre tiers en licence et le dernier tiers dans des formations diverses : collège, CPGE, Ecoles d’ingénieurs, IUT, master.

Une trentaine de personnes ont participé au wimsathon les 14 et 15 juin. Des petits groupes de travail se sont constitués qui vont continuer à œuvrer ensemble. Voici un aperçu du wimsathon.

Lors du colloque a été annoncé le projet WIMS-évolution, initiative de Magdalena Kobylanski, David Doyen, Gérard Lauton et moi-même. Il est porté par l’UPEM. Il concerne le moteur de recherche, la programmation d’exercices d’informatique, la documentation pour les utilisateurs. Il doit soutenir des études didactiques et sociologiques sur WIMS. Il est doté de 60 000 euros. Toute personne intéressée peut apporter son aide.

Archives
Pour profiter des conférences passionnantes et des retours d’expérience dynamisants, vous pouvez accéder aux vidéos sur cette page.
Les diaporamas sont accessibles sur le site du colloque en cliquant sur le trombone  près du nom de l’orateur dans le programme.


Marie-Claude DAVID

Au sujet de Marie-Claude DAVID

mathématicienne, maître de conférences retraitée, chargée de mission WIMS à l'université Paris Sud.

Un commentaire :

  1. WIMS et classe inversée :
    Dans le questionnaire après colloque, certains signalent qu’ils auraient aimé entendre parler de classe inversée. Au colloque de Dunkerque (2014), ce thème a été abordé par Anne Cottey qui a proposé un retour d’expérience.

    Au colloque d’Annecy (2016), deux exposés en traitaient. Voici les liens vers les videos.
    l’exposé de Jean-Marc Virey
    l’exposé de Jérémy ARGYRIADES

    Tout récemment, Jean-Pierre Gerbal a publié un article très complet sur son expérience avec WIMS dans la revue de l’APMEP « Au fil des maths ». L’article est en ligne pour les adhérents de l’APMEP sur cette page. Voici d’autres liens pour cet auteur :
    Site de l’auteur
    Autre article sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.